11ème édition du Concours National des Jeunes Créateurs

 Ce fut notre première expérience en tant que partenaire pour ISCStudio. Le défilé a eu lieu dans le Salon des Miroirs, dans le 9ème arrondissement de Paris. Cinq créateurs, cinq univers différents, cinq collections ont été présenté au public. Le show a commencé avec Nurdan Sarikan Koulli, avec des créations très colorés. Marine Guillemette, de la marque Maison Marine Guillemette, nous a présenté des divinités grecques dans sa collection Reines d’Olympe. Just in Disguise, par Justine Faivre, nous a plongé dans son univers mystique et féérique. Madone of Steel de Alexis Jodas et MAP par Ricardo, Fanny et Virginie ont été les gagnants de ce concours. Le verdict a été rendu les membres du jury _ Florence Renard, lauréate de l’édition précédente
, Wendy Sama, photographe (notamment chez Vogue)
, Marine Miquel, alumni de l’ISC Paris, influenceuse lifestyle
, Monika Rab, gérante du showroom Imani
, Franck Clere, fondateur de « Fashion’s LifeTV », rédacteur en chef, Directeur France Télévision, Montréal et Jury général Concours MOF et Gérard Granja, rédacteur en chef du magazine Variation. Il n’a pas été facile de trancher entre tous ces talents. Néamoins, nous avons été ravie que nos deux coups de cœur furent retenus.

Nurdan Sarikan Koulli
Collection Zaja, MAP

Alexis Jodas, prix coup de cœur, est un styliste reconnu depuis 2015 avec sa marque Madone of Steel grâce à sa création pour Miss Auvergne 2017, Marie-Anne Halbwachs. Habitué à habiller des personnalités, il a également créé une tenue pour Dorothée Gilbert à l’Opéra national de Paris, à l’occasion d’une soirée de lancement du magazine Attitude de Luxe. Influencé par l’architecture, la rue, le travail de la matière et le luxe, Alexis a créé un univers faussement Madone, pour des femmes assumées et porteuses d’une image sophistiquée. Au premier regard, les tenues noirs ont l’air classiques, mais l’on note le soucis du détails avec la présence de cristaux Swaroski, de paillettes, sequins, pétales… Notre coup de cœur a été portée sur la première robe qui cachait à l’intérieur de sa doublure un thème fleuri très discret. Derrière ces silhouettes longilignes et glamours se cachent une aspiration écologique. En effet, toutes les pièces rajoutées servant aux détails des créations ont été reprises de précédentes robes.
Mais c’est finalement la marque MAP qui a remporté le grand prix gagnant. Composée de trois créateurs _ Ricardo, Fanny et Virginie _ la mixité de trois cultures est mélangée, Mexico, Amsterdam et Paris. La passion de la création les a réunis pour aboutir à la collection Zaja, inspirée du film Captain Fantastic. On y retrouve l’atmosphère très botanique et florale du film qui aura donné un air enfantin, poétique et naturel aux créations. A l’opposé de Madone of Steel, les tenues sont très colorées. Elles ont été élaborées avec des objets de tous les jours, comme des éponges métalliques pour créer des broderies et des sacs de couchages pour créer des robes. Nous avons beaucoup aimé Zaja pour son originalité à travers ses formes et ses motifs.

Madone of steel, Alexis Jodas

Nous tenons à remercier Amandine Messio et l’intégralité de l’équipe ISCStudio pour nous avoir invité à ce bel événement, ainsi que de nous avoir fournis les visuels pour cet article.

 

Katia Jugi.

Une réaction au sujet de « 11ème édition du Concours National des Jeunes Créateurs »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *